Réussir sa démarche de prévention en matière de sécurité, c’est réussir à impliquer l’ensemble de ses acteurs. 

Dans cet article, nous souhaitons vous présenter plusieurs idées pour réussir votre démarche prévention et ainsi pouvoir tendre vers le zéro accident.

Pour se faire nous allons aborder 2 points :

  • Qu’est-ce qu’une démarche de prévention sécurité ? 
  • Comment impliquer tout le monde ?

Ce dernier point sera détaillé en 3 sous-catégories :

  • Exemplarité
  • Responsabilisation & Outils d’implication
  • Analyse & Outils de suivi

En effet, nous entendons tous parler de prévention, mais nous n’avons pas forcément les outils pour réussir. En prévention, le bon sens est primordial.

Qu’est qu’une démarche de prévention sécurité ?

Tout d’abord, connaissez vous le coût de vos accidents ?

En moyenne, un accident coûte 300€ par jour d’absence. Ceci est le coût direct (frais médicaux, indemnités journalière…), mais il faut avoir en tête qu’en réalité un accident coûte 4 à 6 fois plus cher en ajoutant les coûts indirects (formation du remplaçant, perte de productivité, casse éventuelle de matériel, mauvaise image de marque…).

Ainsi, en plus de la préservation de l’aspect Humain, la prévention permet d’éviter des coûts.

Au-delà de l’aspect réglementaire, une démarche de prévention doit prendre en compte l’ensemble des aspects d’une entité, et impliquer l’ensemble de son personnel. Ce doit être une démarche participative et elle doit surtout avoir un système de communication efficace.

Comment impliquer tout le monde dans une démarche de prévention sécurité ?

L’exemplarité : « Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis … »

Imaginez un manager demandant de respecter le port de lunettes de sécurité (ou une autre règle) en ne les portant pas lui-même. Selon vous, quelle crédibilité a la démarche de prévention dans ce genre de cas ? La réponse est simple : AUCUNE.

Les règles doivent être claires, connues et comprises par toutes et tous. Les managers doivent les respecter et les faire respecter. L’idéal est encore de les créer en impliquant vos collaborateurs.

Nous rejoignons également les règles élémentaires en matière de communication. L’exemplarité c’est de la communication non verbale, un manager, en étant exemplaire, montre qu’il est impliqué dans cette démarche.

La Responsabilisation : « Qu’est-ce que je risque dans telle ou telle situation ? »

Dans une démarche de prévention, il faut arriver à faire s’interroger chacun et chacune sur leur sécurité avec deux questions relativement simples :

  • Quel est le risque ?
  • Comment puis-je l’éviter ?

Selon la taille de votre entité, différents outils existent pour éveiller ces réflexes :

  • Les Observations Culture Santé Sécurité
  • Les Points sécurité

Ces outils doivent être des actes de management, bienveillants, offrants la parole et la réflexion à chacun. En respectant ces principes, l’implication grandira à l’inverse des accidents qui eux diminuerons.

L’Analyse et le Suivi : « Quels sont les évènements que l’on ne veut pas voir se reproduire ? »

Il est nécessaire d’avoir un suivi de l’ensemble des risques, des « bobos », des situations dangereuses quotidiennes rencontrées par toutes et tous. Il est primordial d’avoir un maximum d’informations, pour pouvoir les analyser, les traiter et surtout communiquer sur celles-ci. Outre un cahier de soins bénins, il est intéressant d’avoir un système de Remontées des Risques, accessible à tous. Celui-ci servira de communication montante et descendante. Ces remontées doivent être corrélées avec l’ensemble des informations présentes (Document unique, accident du travail, soins bénins etc…). Elles pourront ainsi vous orienter sur les actions à mener pour mettre en œuvre votre démarche de prévention.

En résumé, réussir une démarche de prévention c’est avant tout :

  • Accentuer l’exemplarité
  • Faire participer tout un chacun et responsabiliser chaque acteur vis-à-vis de sa propre sécurité mais aussi celle de ses collègues.
  • Réussir à traiter et communiquer l’ensemble des risques remontés.

Avec ces ingrédients, vous joindrez l’utile à l’agréable car vous aurez moins d’accidents, donc moins de coûts liés à ces accidents et vos employés auront plus de sérénité.

Agissez sur l’Humain, avec l’Humain pour l’Humain.

Renaud Simerey, Responsable Culture Sécurité et Fondateur, PhysiOstéo Entreprise